Le waqf de la mosquée des Omeyyades de Damas

Le waqf de la mosquée des Omeyyades de Damas

Le manuscrit ottoman d'un inventaire mamelouk établi en 816/1413

 

أوقاف الجامع الأموي في دمشق : "الصحيح الجامع لصريح الجامع"

 

Auteur·e·s

Mathieu Eychenne, Astrid Meier, Élodie Vigouroux

Résumé

À la fin de la période médiévale, la mosquée des Omeyyades de Damas, monument emblématique de la ville et acteur majeur de la vie économique, avait tissé des liens étroits avec son environnement urbain et rural. Le manuscrit inédit à l’origine de cet ouvrage renferme un inventaire des biens urbains et ruraux de la mosquée, établi en 1413 et copié un siècle plus tard, en 1518, peu après la conquête ottomane du Bilād al‑Šām. Outre l’édition et la traduction de cet inventaire, les auteurs de cette publication proposent une étude de la topographie et de la toponymie de la ville et de la Ghouta, quelques années après son occupation par les troupes du chef tatar Tamerlan en 1401. Ils analysent aussi les pratiques notariales et juridiques en usage aux époques mamelouke et ottomane et, à travers l’examen de l’emprise du waqf, ils mettent en lumière la relation symbiotique unissant Damas et son territoire rural. Le manuscrit ici publié constitue donc une source unique, rendue pour la première fois accessible au public.

Abstract

The Umayyad Mosque of Damascus was both the emblematic monument of the city and a principal driver of its economic life. By the end of the medieval period, it had established a dense network of links with the city and the surrounding agricultural lands. The manuscript which this volume presents was written in 1518, two years after the Ottoman conquest of Bilād al-Shām. It contains a list of the urban and rural properties belonging to the waqf of the Mosque, established in 1413. In addition to the edition and translation of this inventory, the authors propose a new study of the topography and toponymy of the city and the Ghouta, its surrounding oasis, shortly after its occupation by the troops of Timur Lang in 1401. They provide an analysis of Mamluk and Ottoman notarial and juridical practices, and by examining the geographical distribution of the landed properties, they delve into the implications of the symbiotic relationship between Damascus and its rural territories. The manuscript published here renders accessible to a wider audience a major source for the first time.

"أوقاف الجامع الأموي في دمشق : "الصحيح الجامع لصريح الجامع

خلاصة

أوقاف الجامع الأموي في دمشق : "الصحيح الجامع لصريح الجامع"

كان الجامع الأموي في دمشق أحد أهم معالم المدينة ومحرّكاً مهمّاً لحياتها الاقتصادية. وأنشأ بحلول نهاية فترة القرون الوسطى شبكةً كثيفة من الروابط بينه وبين المدينة والأراضي الزراعية المحيطة بها. كُتب المخطوط الذي يعرضه هذا الكتاب عام 1518 م، أي بعد عامين من الفتح العثماني لبلادالشام. ويحتوي على قائمة بالممتلكات الحضرية والريفية التي تعود إلى وقف الجامع، والتي حُرّرت عام 1413 م. وبالإضافة إلى تحقيق هذه القائمة (الصريح) وترجمتها، يقترح المؤلفون دراسة جديدة لطوبوغرافيا وأسماء المواقع الجغرافية في مدينة دمشق والغوطة، بعد فترة وجيزة من احتلالها من قبل قوات تيمورلنك عام 1401 م. كما يقدّمون تحلي لعملية التوثيق المملوكي والعثماني. ومن خلال دراسة التوزيع الجغرافي للأراضي، فإنهم يخوضون في آثار العلاقة التكافلية بين دمشق وأقاليمها الريفية. ولا شك في أنّ نشر هذا المخطوط لأول مرة يتيح لشريحة واسعة من القرّاء إمكانية دراسة هذا المصدر المهم.

Informations

Télécharger la table des matières

Collection : Publications de l’Institut Français de Damas (PIFD) 292

ISBN : 978-2-35159-737-8

744 pages , illustrations, cartes, figures, tableaux + 2 dépliants

Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Osmane Mounif Aïdi, de l'Agence Universitaire de la fancophonie (AUF), du laboratoire Orient & Méditerranée (CNRS, UMR8167) et de l'Orient-Institut Beirut

Commander ce livre

Presses de l'Ifpo

Prix : 75 €

A sociolinguistics profile of the Lebanese Society: gender differences in SMS code-switching by Lebanese undergraduates

Date: 
8 March, 2018 - 17:00 - 18:30

A sociolinguistics profile of the Lebanese Society: gender differences in SMS code-switching by Lebanese undergraduates

Intervention présentée dans le cadre du séminaire LanĠ(u)āGeS : les langues à Beyrouth

Linguistic usages and inventive practices practices

استعمال اللغات والابتكار فيها

Intervenants

Lubna Bassam, Assistant professor - Researcher, Lebanese University

Résumé

This presentation will shed light on gendered uses of code-switching in the SMS messages of Lebanese undergraduates and how such gender differences are interwoven with a set of sociolinguistic variables. There are significant gender distinctions in regard to the age of the recipient, the social class and religion of the sender as well as the intra- or inter-gender nature of the communication.

Date et horaire

Jeudi 08 février 2018 de 17h à 18h30

Lieu

Salle de conférence du Rectorat de l'Université Libanaise (Badaro, Museum)

Explorer le Temps au Liban et au Proche-Orient

Explorer le Temps au Liban et au Proche-Orient

Explorer le Temps au Liban et au Proche-Orient
استكشاف الوقت في لبنان والشرق الأدنى

Présentation

Le temps et les différentes façons de le compter et de le concevoir sont des marqueurs culturels et sociaux fondamentaux. Cette diversité s’exprime notamment dans la profusion des calendriers, qui puisent leur origine dans les débuts de la civilisation puis dans les grandes religions, dont le Proche-Orient fut la matrice. Pourtant, si l’histoire du temps en Occident est désormais bien connue, elle reste à faire pour cette région. Les contributions de cet ouvrage, qui s’inscrivent dans une perspective transdisciplinaire et diachronique, entendent poser les premiers jalons de cette histoire du temps en orientant le regard vers le Liban. Le Liban apparait en effet comme un terrain particulièrement fertile pour interroger les spécificités temporelles de la région en raison de la profondeur de son histoire, de sa diversité religieuse, de la multiplicité de ses rythmes sociaux et liturgiques et du caractère précoce de son processus de modernisation. Sont ici abordés les systèmes de datation tels qu’ils apparaissent dans les manuscrits et les archives des institutions religieuses libanaises, certains objets de mesure du temps (calendriers et cadrans solaires), le temps dans les écrits et les rituels religieux, les rythmes urbains et les temporalités vécues de certaines pratiques sociales, le temps dans la littérature, et enfin la question de la mémoire, notamment celle de la guerre.

Auteur·e·s

  • Sylvia Chiffoleau
  • Elie Dannaoui
  • Anna Madoeuf
  • Souad Slim​

Collection : CCO 45

Ouvrage publié en coédition avec Publications of the University of Balamand

La Première Guerre mondiale à Jérusalem à travers les archives de son conseil municipal : la fin d’une époque ?

Date: 
27 February, 2018 - 18:30 - 20:00
La Première Guerre mondiale à Jérusalem à travers les archives de son conseil municipal : la fin d’une époque ?

Conférence organisée en partenarait avec l'IFJ dans le cadre des Rendez-vous de l'Ifpo

الحرب العالمية الأولى في القدس كما تبدو في أرشيف مجلسها البلدي: هل كانت نهاية حقبة؟

Résumé

Les années de la Première Guerre mondiale constituent un tournant majeur dans l’histoire de Jérusalem, que les registres lacunaires du conseil municipal ne permettent d’élucider que croisés avec des mémoires et des journaux privés. Entre les fléaux naturels, les épidémies et le changement politique survenu en 1915, avec l’arrivée au pouvoir de gouverneur ottoman Çemal Pacha, la vie des habitants de la ville changea drastiquement, jusqu’à la reddition de décembre 1917.

Conférencière

Falestin Naïli est historienne à l'Ifpo Amman et spécialiste de la fin de l'époque ottomane en Palestine et en Jordanie. Elle travaille sur l'histoire sociale et la mémoire collective, ainsi que sur les questions de patrimoine.

فلسطين نايلي مؤرخة في الإفبو في عمان متخصصة في نهاية الحقبة العثمانية في فلسطين والأردن. تدور أعمالها حول التاريخ الاجتماعي والذاكرة الجماعية، بالإضافية إلى مواضيع التراث

 

Date et horaire

Le Mardi 27 février 2018 à 18h30

Lieu

Institut français de Jordanie (Amman, Jabal al-Weibdeh)

Appel à candidature : aide à la mobilité internationale (AMI) de courte durée

Beirut. Beirut and St. George's Bay. Showing snow-clad Sunnin

Date limite de candidature : 15 mars 2018

Appel à candidature : aide à la mobilité internationale (AMI) de courte durée

En 2018 l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) attribuera 6 aides à la mobilité internationale (AMI) pour une durée d’un mois chacune.

Critères d’éligibilité

Les candidat·e·s doivent être inscrit·e·s en master ou en doctorat en sciences humaines et sociales dans une université membre de l’Union européenne.

Dossier de candidature

Les candidat·e·s doivent fournir un projet individuel (deux pages maximum) exposant la nécessité d’un travail de terrain dans le cadre de leurs études, et l’accompagner d’un CV.

Modalités

  • une dotation forfaitaire de 500 €
  • un billet d’avion A/R en classe économique depuis la France ou un autre pays membre de l’Union européenne.
  • l’hébergement à titre gracieux pendant 1 mois en chambre collective, à l’Ifpo à Amman et Beyrouth uniquement (ailleurs l’hébergement est à la charge de l'étudiant·e)

Les étudiant·es doivent obligatoirement souscrire, à leur charge, une assurance couvrant le rapatriement vers le pays de résidence, les frais médicaux et hospitaliers en cas de maladie ou d’accident pendant toute la durée de leur séjour.

Les étudiant·e·s peuvent prolonger leur séjour au-delà d’une période d’un mois à leur convenance et à leur charge.

Comment postuler

Les dossiers sont à envoyer avant le 15 mars par courriel à l’adresse suivante : secretariat.directeur@ifporient.org

Crédits photographiques

Beirut. Beirut and St. George's Bay. Showing snow-clad Sunnin, Creator(s): American Colony (Jerusalem), Photo Dept., photographer, Date Created/Published: [approximately 1920 to 1933], No known restrictions on publication, http://hdl.loc.gov/loc.pnp/matpc.02831

Appel à candidatures bourses postdoctorales Atlas 2018

Air route to Baghdad via Amman and the desert. Amman showing Roman theatre and Philadelphia Hotel

Date limite de candidature : 16 mars 2018

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et l’Institut du Proche-Orient (Ifpo) proposent à des post doctorants ou à de jeunes chercheurs résidants en France, une aide à la mobilité pour réaliser un séjour de recherche de 2 mois au Proche-Orient (Liban, Jordanie, Territoires Palestiniens, Kurdistan irakien).

Seront soutenus des projets de recherche qui s’inscrivent dans la politique scientifique de l’Ifpo, en synergie avec ses chercheurs ou ses partenaires au Proche-Orient. Les projets interdisciplinaires sont bienvenus.

Cet appel s’inscrit dans le cadre du Programme Atlas de mobilité postdoctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.

Modalités financières

Une aide financière de 1600 euros par mois de séjour est attribuée aux lauréats. Elle est destinée à couvrir les frais de transport et de séjour.

Critères d’éligibilité

Nationalité/résidence : Etre ressortissant d’un pays de l’Union européenne et résider en France

Diplôme/statut : Etre post doctorant en SHS et avoir soutenu sa thèse à partir de 2012. Etre associé à un centre de recherche / laboratoire en France.

Discipline : Etre engagé dans des recherches en sciences humaines et sociales.

Langue : Maîtriser l’anglais ou l’arabe en fonction du sujet de recherches proposé.

Obligations des chercheurs accueillis à l’Ifpo

Il est attendu des chercheurs en mobilité à l’Ifpo qu’ils participent aux activités scientifiques (conférences, colloques, séminaires, etc.) du centre.

Pendant leur séjour, ils ont une obligation de résidence dans l’une des régions couvertes par son mandat : Liban, Jordanie, Territoires palestiniens, Kurdistan irakien.

A Amman (Jordanie) les candidats bénéficient d’un hébergement sans frais. A Beyrouth (Liban), l’hébergement est offert les deux premières semaines du séjour de recherche. A Jérusalem (Territoires palestiniens) et Erbil (Kurdistan irakien), l’hébergement est à la charge du candidat.

Il est demandé aux candidats de remettre à l’Ifpo et à la FMSH dans les 3 mois suivant la fin de leur séjour un rapport entre 10 000 et 20 000 signes (espaces et notes compris) présentant les activités réalisées pendant le séjour.

Dossier de candidature

Les candidats doivent soumettre un formulaire et un dossier scientifique (projet de recherche + annexes) sur une plateforme en ligne. La plateforme en ligne sera accessible à partir du 2 janvier 2018. Les candidatures complètes devront être téléchargées sur la plateforme en ligne au plus tard le 16 mars, 17:00 (heure de Paris).

Le formulaire et le dossier scientifique doivent être soumis en français.

Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, tome 15 (texte arabe)

Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, tome 15 (texte arabe)

سيرة الملك الظاهر بيبرص حسب الرواية الشامية

الجزء الخامس عشر

تحقيق وتعليق : جورج بوهاس وإياس محسن حسن

Texte arabe de la recension damascène, t. 15

Texte anonyme, édité par Georges Bohas et Iyas Hassan

Beyrouth-Damas, Presses de l’Ifpo, 2017

ISBN 978-2-35159-735-4

Publications de l’Institut Français de Damas (PIFD) 291

15 x 21 cm. - 477 p.

Commander ce livre

Presses de l'Ifpo

 

16 €

 

Présentation

À partir des cahiers manuscrits de trois conteurs des cafés populaires de Damas, l’équipe dirigée par Georges Bohas édite Sīrat al-Malik al-Ẓāhir Baybarṣ, vie romancée du sultan mamelouk Baybars (m. 1277). Ce travail d'édition critique s'inscrit dans le cadre du Projet Baybars, fruit d'une collaboration entre l'Ifpo et l'équipe ICAR (UMR 5191 - CNRS, université Lumière Lyon 2 et ENS de Lyon).

Est ici restitué, dans son texte original doté d’un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes. La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d’un texte qui a traversé les siècles, et qui a longtemps été négligé autant par les orientalistes que par les chercheurs arabes.

Restructuring Food Production in Ghor Al-Mazraa of the Southern Jordan Valley

Date: 
11 December, 2017 - 18:00 - 20:00
Restructuring Food Production in Ghor Al-Mazraa of the Southern Jordan Valley

Public lecture in English

Joint Ifpo/CBRL Insights Series ‘Perspectives on the Modern and Contemporary Arab World’

إعادة هيكلة إنتاج الغذاء في غور المزرعة من الاغوار الجنوبية، محاضرة للباحثة لوسين تامينيان

Abstract

The Jordan Valley is considered the “food basket” of Jordan. Its fertile soils and high temperatures all year round are utilized to produce high-quality and high-return products (mainly vegetables and fruits) outside the growing season elsewhere. Though Jordan is a food deficit country - it imports above 90% of its cereal food consumption and 80–90% of its animal feed requirements - fruits and vegetables were Jordan’s third largest merchandise exports in 2012, after textiles and fertilizers, despite the fact that the sector is affected by the scarcity of irrigation water and the overuse of groundwater, and most recently by the closure of regional markets.  

Since the 1980’s, the Southern Jordan Valley witnessed major transformations that benefitted big landlords and led to the emergence of “modern agribusinesses” that employ high technological solutions, to the impoverishment of local farmers, and most recently to the development of a “cultural economy,” an economy that assumes that local cultural resources are the “key to improving the social and economic well-being of rural areas.”  The lecturer will address these transformations focusing on their impact on labour, landownership, and the “urbanization” of Ghor al-Mazraa.

The Lecturer

Lucine Taminian holds a PhD in Cultural Anthropology from the University of Michigan, an M.A. in Social Anthropology from the Institute of Archaeology and Anthropology, Yarmouk University and a B.A. in English Language and Linguistics from Damascus University.

She has conducted extensive field research in Jordan on food production and in Yemen on expressive cultures. She was the senior researcher for the project The Oral Histories of Iraqis Living in Diaspora.  She is the editor of three books on Yemen and the author of several articles published in refereed journals and edited books. She has taught anthropology at universities in the USA, Yemen and Lebanon.   

Lucine is the Resident Director and Senior Researcher in Residence at The Academic Research Institute in Iraq, a board member of The Arab Council for Social Sciences, and a member of the advisor committee for the World Congress for Middle Studies.

Migrations et diasporas chinoises

Date: 
12 December, 2017 - 18:30 - 19:00
Migrations et diasporas chinoises

Conférence organisée en partenarait avec l'IFJ dans le cadre des Rendez-vous de l'Ifpo

هجرات الصينيين وشتَاتهم، محاضرة لإيمانويل ما مُنغ

Résumé

Les migrations chinoises de masse amorcées au milieu du 19ème siècle ont donné naissance à une diaspora – elle-même constituée de plusieurs diasporas – dont la situation présente une grande diversité selon les pays d’installation, allant de l’assimilation presque totale à la constitution de communautés très distinctes de la société d’accueil. Le développement de flux migratoires mais aussi de flux économiques, informationnels, affectifs entre les différentes pôles d’installation ont contribué à conforter une relative autonomie de la diaspora vis à vis des pays d’établissement et de la Chine. Le dispositif diasporique ainsi mis en place a pour effet de modifier les appartenances des individus qui le constituent. Celles-ci sont multiples et s’expriment à travers un attachement et une fidélité tout à la fois à la société d’installation, au pays « d’origine » et la diaspora elle-même en tant que corps social distinct auquel on s’identifie. Dans quelle mesure la reprise des migrations au départ de la Chine (quasi doublement des effectifs de la diaspora durant les trente dernières années) et leur diversification sociale (apparition d’étudiants, de qualifiés… à côté des prolétaires et des commerçants) depuis les années 1980 modifie-t-elle cette situation ? Quelles relations la diaspora chinoise entretient-elle avec  la Chine depuis que cette dernière est devenue une puissance économique de premier ordre ?

In partibus fidelium. Missions du Levant et connaissance de l’Orient chrétien (XIXe-XXIe siècles)

Date: 
27 November, 2017 - 09:00 - 29 November, 2017 - 13:00
Affiche du colloque

Colloque international

Institutions organisatrices

  • École française de Rome (EFR)
  • Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII (Fscire)
  • Institut français d’archéologie orientale (Ifao), Institut français d’études anatoliennes (IFEA)
  • Institut français du Proche-Orient (Ifpo)
  • Leiden University, Università di Padova

Résumé

Ce colloque international se penchera sur l’assimilation en Europe de connaissances relatives aux cultures chrétiennes-orientales et sur le rôle que les missions ont joué dans ce processus. Ces connaissances nouvelles sont fondées en grande partie sur les travaux menés sur le terrain, au Moyen-Orient, en particulier sur les manuscrits conservés dans les monastères et les patriarcats, et plus généralement sur le patrimoine littéraire, linguistique, archéologique, cartographique et musicologique, des communautés chrétiennes installées. Un savoir circule et se transforme de part et d’autre de la Méditerranée : recueilli et développé dans les grandes bibliothèques et universités européennes, il est aussi intégré par les structures de gouvernance des Églises, notamment à Rome, mais retourne encore bien souvent dans son espace d’origine, où il est ré-approprié et nourrit une prise de conscience patrimoniale interne. Les missions chrétiennes, naturellement situées à l’interface entre le "monde occidental" et le "monde oriental", se retrouvent au cœur de cette dynamique. Dans le contexte d’un second XXe siècle marqué au Moyen-Orient par la décolonisation et les guerres, ainsi que par le nationalisme arabe puis l’islam politique, différents processus – affirmation identitaire des communautés chrétiennes, recrutement local accru des missions, révision des barrières confessionnelles – renouvellent les enjeux et les mécanismes de cette circulation des savoirs chrétien-orientaux.

Lundi 27 novembre

9h Ouverture du colloque

  • Fabrice Jesné (EFR) : Accueil
  • Norig Neveu (Ifpo, Amman) : Présentation du programme MisSMO
  • Vittorio Berti (Università di Padova), Marie Levant (LabEx EHNE, Paris / EFR) : Introduction

9h40 Conférence inaugurale

  • Heather Sharkey (University of Pennsylvania) : Bibles for Ordinary People: The British and Foreign Bible Society and Middle Eastern ‘Vernacular’ Publishing

10.45 Pause café

11h10 I. Acteurs et structures de la production culturelle des missions

  • Discutante : Norig Neveu (Ifpo, Amman)
  • Tangi Cavalin (EHESS) : Prosopographie des dominicains des provinces de France au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècles)
  • Jean-Jacques Pérennès (EBAF) : L’imprimerie des dominicains de Mossoul, au service de la mémoire culturelle des chrétiens d’Orient
  • Rafaël Herzstein (Open University of Israel) : La Bibliothèque orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth : « phare culturel » de l’orientalisme ?
  • Tijmen Baarda (Leiden University) : Dominican-Iraqi scholarship and the Syro-Chaldean Seminary: Creating and maintaining a shared space of scholarly activity (1878-1950)
  • 12.30    Discussion

14h45   II.  La constitution de savoirs orientaux : livres, bibliothèques et imprimeries entre missions et sociétés locales

  • Discutant : Philippe Bourmaud (IFEA / Université Jean Moulin-Lyon 3)
  • Carsten Walbiner (Birzeit University) : The Arabic manuscripts kept at the Library of the Franciscan custody in Jerusalem as a mirror of the society the missionaries were living in
  • Maria Chiara Rioli (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Marion Blocquet (Ecole nationale des chartes) : I caratteri di Gerusalemme. La tipografia francescana e la rivista Terra Santa
  • Charbel Nassif (Institut Catholique de Paris) : Le grand euchologue melkite de 1865 : circonstances d’impression et spécificités liturgiques

15.50    Discussion

16.40    Pause café

17h00   III. Missions et savoirs linguistiques

  • Discutante : Karène Sanchez (Leiden University)
  • Hayk Martirosyan (FAU Erlangen-Nürnberg) : The role of the German Aid Society for Armenian Relief in the Preservation and Dissemination of Armenian Language in Marash (Cicilia), 1898-1919
  • Alessandro Mengozzi (Università di Torino) : Modern Aramaic and the Catholicization of Christian Culture in Northern Iraq

17.45    Discussion

Mardi 28 novembre

9h00     IV. Transferts, circulations et reformulations des savoirs

  • Discutant : Bernard Heyberger (EHESS/EPHE/EFR)
  • Emiliano Fiori (Humboldt-Universität zu Berlin) : Syriac Studies for the Kaiser : Eduard Sachau’s Scientific Mission to Mesopotamia
  • Ameer Jajé (IDEO, Le Caire) : La découverte de l’église de Kokhé : l’aube de la foi chrétienne en Mésopotamie
  • Massimiliano Vaghi (Università di Milano) : Réceptions et reformulations de l’Orient chrétien dans les Archives des missions scientifiques et littéraires (fin XIXe siècle.)
  • Riccardo Saccenti (Istituto di Storia dell'Europa Mediterranea, CNR/Fscire) : Writing the History of the East form Francis of Assisi’s Perspective: Origins, Method and Contents of Girolamo Golubovich’s Biblioteca Bio-Bibliografica della Terra Santa

10.30    Discussion

11.30    Pause café

11h50   V. Patrimonialisation et mise en valeur des traditions culturelles locales

  • Discutant : Séverine Gabry-Thienpont (Ifao, Le Caire)
  • Julien Auber de Lapierre (EPHE) : Marcus Simaika Pacha ou l’inventeur du patrimoine copte
  • Hiroko Miyokawa (University of Oxford) : The Rediscovery of St. Menas the Miracle Maker
  • Willy Jansen (Radboud University Nijmegen) : Showing the cultures of the East. Piet Gerrits and the Biblical Museum of the Holy Land Foundation

12.50    Discussion

15.00    VI. Savoirs concurrentiels : les politiques missionnaires et leurs enjeux

  • Discutant : Anthony O’Mahony (University of London)
  • Konstantinos Papastathis (Université du Luxembourg) : Missionary Politics in Late Ottoman Palestine : The Stance of the Orthodox Patriarchate of Jerusalem
  • Paolo Maggiolini (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano) : Change, Transition, and Development in the Contemporary Holy Land : the Latin Patriarchate of Jerusalem and the British Mandate in Palestine
  • Paolo Zanini (Università di Milano) : Cattolici e Protestanti in Terra Santa. Aspetti culturali di una rivalità secolare (1848-1948)
  • Edouard Coquet (Université Paris-Sorbonne) : Le Saint-Siège et les Églises orientales face à l’autorité française en Syrie et au Liban (1918-1936)

16.20    Discussion

17.30    Pause café

17.45    Conférence

  • Chantal Verdeil (INALCO) : Construction et transmission des savoirs à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth à la fin de la période ottomane (1875-1923)

Mercredi 29 novemebre

9.00 VII. Chrétiens d’Orient et gouvernement romain au tournant de Vatican II : repenser la mission ?

  • Discutant : Giuseppe Maria Croce (Rome)
  • Anthony O’Mahony (University of London) : Between Rome and Antioch: Cardinal-Patriarch Gabriel Tappouni and the Syriac Catholic Church in the modern Middle East – ecclesial identity, mission and Canon Law
  • Claire Maligot (EPHE) : Se faire la voix de l’Orient au concile Vatican II. Médiations latines et protestations orientales dans le débat sur les rapports de l’Eglise catholique avec les autres religions
  • Alberto Guasco (Link Campus University, Rome) : Paolo VI, i benedettini di Gerusalemme e la riconciliazione con i cristiani d’Oriente
  • Isabelle Rousselin (Bethléem) : Le monastère de l’Emmanuel (Bethléem) et son projet monastique dans l'Eglise melkite (1963-2017)

10.30 Discussion

11.30 Pause café

11.45 Table ronde conclusive

  • Présidée par Alberto Melloni (Università di Modena e Reggio Emilia / Fscire)
  • Conclusions : Aurélien Girard (Université de Reims), Bernard Heyberger (EPHE/EHESS/EFR), Anthony O'Mahony (University of London)

Discussion finale et perspectives du programme MisSMO : équipe MisSMO

Informations

Ce colloque inaugure le programme Missions chrétiennes et sociétés au Moyen-Orient : organisations, identités, patrimonialisation [MisSMO, 2017-2021]. Il vise à étudier le rôle et la place des missionnaires chrétiens dans les évolutions culturelles et sociales du Moyen-Orient contemporain du XIXe siècle à nos jours. Il est porté par l’École française de Rome, la Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII, I’Institut français d’archéologie orientale, l’Institut français d’études anatoliennes, l’Institut français du Proche-Orient et l’Université de Leyde.

Syndicate content