Les fins

Les fins

Abdul Rahman Mounif

Traduit de l’arabe par Éric Gautier

Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2013

Ifpoche 3, Série Bilingue 1

459 p. 110 x 176 mm

ISBN 978-2-35159-382-0

15 €

Consultable en Open Access (HTML) sur Openedition Books : http://books.openedition.org/ifpo/5660


Abdul Rahman Mounif (1933-2004) compte sans conteste parmi les grands romanciers arabes du XXe siècle. Il est l’auteur de quinze romans, deux recueils de nouvelles et divers ouvrages de critique littéraire et artistique, d’histoire, de sciences politiques, ou encore d’économie. Paradoxalement, un seul de ses romans (à l’est de la Méditerranée) a été à ce jour traduit en français.
Al-Nihâyât (Les Fins) est un roman du désert, espace privilégié de la littérature arabe classique, mais souvent négligé par les romanciers contemporains. Il occupe une place singulière tant dans l’œuvre de Mounif que dans la production romanesque contemporaine. Cette édition bilingue, accompagnée d’une présentation de l’œuvre de Mounif, contribuera à mieux faire connaître cette figure majeure de la littérature arabe moderne.

Éric Gautier, maître de conférences à l’Université de Paris-Sorbonne et responsable des cours de langue arabe à l’Institut français du Proche-Orient, est un spécialiste reconnu de la littérature arabe contemporaine. Il a notamment traduit en français l’autobiographie d’Abdul Rahman Mounif (Une ville dans la mémoire, Sindbad-Actes Sud, 1996).